Donnez pour le Ramesseum

Panorama 2eme cour2

Drapeau Drapeauf

 C'est le "tombeau d'Osymandias" de l'historien grec Diodore de Sicile (Ier s. avant notre ère), le "Memnonium" du géographe Strabon (Ier s. avant notre ère/Ier s. de notre ère) et le "Rhamesséïon" de Jean-François Champollion et d'Ippolito Rosellini qui, lors de l'expédition franco-toscane de 1828-1829, lui donnèrent le nom qu'il porte encore aujourd'hui. Édifice parmi les plus grandioses de la rive occidentale de Thèbes (Louqsor), le Ramesseum a été construit au XIIIe siècle avant notre ère par l'un des plus illustres pharaons du Nouvel Empire : Ramsès II (1279-1212). Ce vaste complexe, implanté à la lisière des terres agricoles et du piémont de la chaîne libyque, est aujourd'hui en partie ruiné, mais sa superficie d'antan est estimée à près de dix hectares. Il comprenait un temple d'une belle élégance architecturale, un édifice consacré au culte de Touy (mère du roi) et de Nefertari (grande épouse royale), un palais, des aménagements portuaires et un bassin, enfin un important ensemble de bâtiments en brique de terre crue associés à la vie administrative, économique, juridique et socio-culturelle. Deux hauts murs d'enceinte entouraient le temenos auquel on accédait depuis l'Est, après avoir franchi un monumental portail aujourd'hui disparu. Entre ces murs, prenaient place de majestueuses allées processionnelles qui bordaient le temple sur trois de ses côtés.

Depuis plusieurs années, l'Association pour la Sauvegarde du Ramesseum (ASR), en partenariat avec le Ministère des Antiquités de l'Egypte, est chargée d'étudier et de sauvegarder ce site exceptionnel inscrit par l'UNESCO sur la liste du patrimoine mondial. 

Bien qu'un immense travail a été déjà réalisé sur le site (fouilles, restauration, conservation de structures ruinées), la tâche qui reste à accomplir est encore considérable et nécessite des moyens financiers que nos institutions ne peuvent plus honorer. C'est la raison pour laquelle, dans le but de poursuivre sans relâche l'oeuvre déjà accomplie sur le terrain, nous sollicitons votre aide financière pour continuer de restaurer, de conserver et de valoriser ce fleuron de l'architecture pharaonique du Nouvel Empire.

Faites un don ( déductible des revenus) pour contribuer à la résurrection de ce prestigieux site archéologique !

Pour faire un don cliquez sur le lien sécurisé ci-dessous - votre reçu fiscal vous sera envoyé par email.

                                                                                                                                

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.